Do – Mi Du Chant Bon… et Corps Sonore

Je me nomme DOMI « Do-Mi » – DUCHAMBON « Du Chant Bon » :

« étrange » me disent certains, « pas de hasard » pensent d’autres…

SENSIBILISATION À LA VOIX ET AU CHANT

Dès mon plus jeune âge, mes parents, chanteurs et danseurs amateurs, ont su me transmettre cette passion, que j’ai commencé à explorer très tôt au travers d’activités diverses autour du corps et de la voix.

De ma vie « intra-utérine », bercée déjà par les vibrations sonores de la voix de ma mère, notamment chantée, à ma vie d’adulte, en passant par toutes les étapes de l’enfance et de l’adolescence, j’ai eu le privilège de baigner dans un milieu dans lequel on accordait une place importante à  la voix chantée, sans oublier la voix parlée dans des temps de paroles en famille. La voix étant donnée par la mère, le langage par le père, je remercie mes parents aujourd’hui, pour m’avoir  transmis cette valeur d’expression, qu’elle soit orale ou chantée, qui s’est révélée être un outil précieux dans mon histoire personnelle et professionnelle.

PASSAGE À LA VOIX EN JEU (JE)

La voix et le corps ont donc rapidement pris une place importante dans ma vie.

Dès l’âge maternel, pour les fêtes de l’école, je « montais sur les planches », le micro dans ma petite main et en avant la musique…Je me mettais en scène. Ceci m’a suivi durant toute ma scolarité: de la chorale de l’école primaire aux petits concerts organisés par les élèves de collège ou lycée, du chant polyphonique en groupe aux solos accompagnés par des copains musiciens, en passant par une chorale associative de chants d’amitié pour enfants et jeunes « Cantilène », dans laquelle je suis devenue soliste.

Ces expériences m’ont permis de développer mon oreille musicale et d’être très vite attirée par les harmoniques si riches qui se dégageaient de ces polyphonies.
Je me sentais envahie de joie intense pendant ces concerts, avec l’intention de transmettre un message de cœur au public : je sentais que l’on faisait du bien autour de nous.

C’est vraiment là que j’ai pris conscience à quel point le chant pouvait apporter un bien-être profond. Cette belle aventure chantante et humaine entre jeunes, a marqué mon adolescence, mais surtout, a commencé à m’ouvrir le chemin de ma vie professionnelle d’aujourd’hui.

Par ailleurs, les activités autour du corps ont commencé à prendre une place dans ma vie dès l’âge de 7ans : de la danse classique et moderne, au groupe de majorettes, en passant  par la danse folklorique, sans oublier des activités plus sportives. Cet autre moyen d’expression me permettait de libérer autrement mon énergie mais aussi mes émotions, et ce, jusqu’à l’adolescence.

LES BLESSURES DE L’ENFANCE – PRISES DE CONSCIENCE

Ce passage de l’enfance à l’adulte, l’adolescence donc, a été pour moi, comme bien d’autres, un moment difficile à vivre et à comprendre. Toutes les blessures de ma petite enfance sont remontées à la surface.

Le petit garçon manqué que j’étais, pour répondre aux attentes de mes parents, prénommé Dominique, du latin « Dominicus » signifiant « qui appartient au maître », faisant bien appel à mon côté masculin (le Yang),  allait devoir affirmer son identité de fille, toujours ressentie profondément.

Pendant plusieurs années, « ma petite vie d’artiste secrète » vécue dans ma chambre loin des regards d’adultes, a été ma façon de continuer à exister pour celle-que j’étais vraiment au fond, en explorant mon côté féminin (le Yin),  par la créativité.

Durant cette période, j’ai essayé de m’adapter au milieu tout en essayant de rester en contact avec mon moi profond. Etre une fille au fond, mais en même temps adopter des attitudes, des comportements de garçon, afin que je puisse me sentir reconnue et aimée.

En définitive, cet espace me permettait de retrouver un équilibre grâce à cet instrument magique corporel et vocal.

1er ACTE PROFESSIONNEL –  RELATION ET TRANSMISSION (ORALITÉ)

J’entrais dans ma vie d’adulte, « empreinte » de mon histoire avec ce besoin de transmettre de la joie de vivre, de l’énergie, d’animer, donc «  donner de la vie ». Je me suis alors dirigée dans la filière de l’animation socio culturelle.

A 22 ans, j’ai obtenu un diplôme d’état d’ Animatrice-Formatrice professionnelle, travaillant pendant 13 ans pour un organisme d’éducation populaire en tant qu’animatrice puis directrice de structures de loisirs pour enfants et adolescents ; ensuite en tant que responsable de formation professionnelle, pour des formations d’insertion de jeunes,  puis d’animateur professionnel.

Riche d’expériences auprès de tous ces publics, je me suis engagée dans la pédagogie active.

Durant toutes ces années, j’étais donc plutôt dans l’extériorisation, la transmission, tournée essentiellement vers les autres avec cette soif de « donner ».

CHANGEMENT DE CAP – RETOUR À SOI – LA VOIX RÉPARATRICE

Une rupture est ensuite arrivée dans ma vie professionnelle et personnelle, avec un licenciement économique et un divorce : un tsunami auquel il allait falloir faire face…période douloureuse certes, mais tellement bénéfique pour mon être profond que j’allais devoir revisiter.

Portant un grand intérêt aux relations humaines, à la psychologie, mais aussi et toujours à la voix parlée et chantée, je commence par me former en relaxologie appliquée aux ressources humaines pendant 1 an, me permettant de revenir au contact de mon corps. Puis je me lance en parallèle dans une formation de 3 années autour de l’expression vocale, du chant, et chant prénatal au collège de Psychophonie M.L. Aucher. Ceci m’amène à reconnecter en profondeur « mon amie la voix », un peu délaissée pendant quelques années, et ouvre ma voie professionnelle.

Après quelques années d’expérience, je m’engage dans une formation en voix et relation d’aide, durant 3 années, à l’école de Psychophonologie avec J. Bonhomme.
Cette période plutôt basée sur l’intériorisation, ces temps de formation oh combien intenses, en contenus mais aussi en émotions, ont été un réel travail sur moi, une introspection de mon être, en osant aller voir « de l’autre côté du miroir » comme je dis souvent à mes clients, mes stagiaires, mes élèves. Et j’ai surtout pu découvrir le potentiel magique de la VOIX lorsqu’elle est utilisée dans le cadre du développement personnel : elle est réparatrice.

Cette quête d’équilibre entre la partie masculine de mon être, le Yang, et la partie féminine, le Yin, est alors devenue mon leitmotiv de vie.

2ème ACTE PROFESSIONNEL – BIEN DANS MA VOIX(E), BIEN DANS MA VIE

C’est ainsi qu’en 2000, je décide de créer l’association CORPS SONORE que je dirige en tant que coach vocal, professeure et thérapeute en voix et relation d’aide. Au travers d’activités d’animation et de formation, autour du corps et de la voix s’adressant à divers publics, de partages au sein de petits groupes musicaux et vocaux en tant que chanteuse, mais aussi d’un travail de recherche personnelle, je continue à solliciter mon âme de chercheuse et à explorer mon âme vocale, en mettant la voix au service de l’autre. Me considérant comme une ” ouvreuse de portes “, profondément humaniste, je me dois de guider et d’accompagner mes clients, stagiaires, élèves,  sur leur voie(x) d’évolution, ce qui me demande du savoir, du savoir-faire mais aussi et surtout de l’être. Je pense que tout se joue dans la relation, et qu’entre l’élève, le client, le patient d’une part, et le professeur, coach, thérapeute, d’autre part, il est important, plutôt que de faire un clivage entre les deux, de se voir comme des compagnons de route.

C’est dans ce climat de bienveillance, d’écoute mais aussi de rigueur et d’enseignement lié à l’instant présent,  que j’aide les personnes venant « frapper à ma porte », à prendre ou reprendre confiance en elles, à gérer leurs émotions, en éprouvant du plaisir à parler et/ou à chanter en public, en utilisant leur instrument « corps/voix » dans sa totalité, pour « se donner à voir et à entendre » en toute liberté, en laissant circuler cette merveilleuse énergie de vie qui ne demande qu’à s’exprimer dans chaque être humain.

Mon parcours de FORMATION

  • Formation en Voix et Relation d’aide
    Ecole de Psychopédagogie de la voix et de la parole – Présence Formation –  Dirigée par J.BONHOMME
  • Formation en Psychophonie / Professeur de chant
    Collège de Psychophonie ML Aucher
  • Formation en Relaxologie appliquée aux ressources humaines/ Relaxologue
    Ecole de Relaxologie appliquée
  • Formation DEFA (Diplôme d’Etat aux Fonctions d’Animateur et de formateur)

 Formations complémentaires

  • Stage « Belting » – Courant d’Art Strasbourg – Isabelle Marx
  • Stage Voix/Compositions – Arts en Scène Lyon
  • Formation Chants polyphoniques du monde et improvisations vocales – Association Les Vertébrées – Brigitte Gardet
  • Formation Voix humaine et chant en Roy HART – Centre artistique international Roy Hart
  • Cours de théâtre – Avec jean-Marc Lauze
  • Stage Formation « Découverte de la méthode ESTILL » – Courant d’Art Strasbourg – Isabelle Marx
  • Atelier Voix du Monde avec Véronique KIRKYACHARIAN
  • Stage Chant Méditatif – Centre Présence – Village du Lac
  • Stage Chant Energie – Centre Présence – Village du Lac
  • Stage Voix et Expression Scénique – Centre Présence – Village du Lac
  • Formation Corps et Voix – La Voix en jeu
  • Cours particuliers de chant – Variété/Lyrique/Traditionnel du Mond
    Professeurs Karine FERRARI/ Irina KARPOVITCH / Annie DURIEUX 
  • Formation Expression Corporelle et Vocale (V.F. DEFA)
  • Formations avec N. COLOMBIER et J.LEFEVRE Auteurs/ Compositeurs
  • Cours collectifs de chant – Traditionnels / lyrique – Groupe « CANTILENE » – Charente (16)
Accueil